Apprendre le provençal ?

Voletz aprene a parla provençau ? Edisud présente la nouvelle édition du Manuel Pratique de Provençal Contemporain pour tous ceux qui veulent apprendre le provençal ou se perfectionner.

Reconnu « sérieusement en danger » par l’UNESCO dans son Atlas des langues en péril, le Provençal n’en demeure pas moins la langue du Sud, chantante et ensoleillée. Certains l’entendaient, il n’y a pas si longtemps, lors des repas et réunions de famille… Et pour qu’une langue demeure vivante, elle doit être pratiquée. Cela tombe bien : voici la nouvelle édition du Manuel Pratique de Provençal Contemporain !

Un manuel pédagogique et complet
Votre souhait est peut-être d’apprendre les rudiments du provençal. Pour le plaisir, pour le parler en famille, pour être capable de comprendre les nombreux artistes qui ont choisi de continuer à s’exprimer dans leur langue de coeur, pour lire les oeuvres complète de Frédéric Mistral en provençal…

Vous pouvez également aspirer à améliorer votre niveau en Provençal.

Avec 15 quinze modules, 130 exercices et leurs les corrigés, des notices détaillées sur la grammaire et le vocabulaire, la nouvelle édition du Manuel Pratique de Provençal Contemporain sera votre meilleur allié.

Un CD audio pour vous aider à assimiler
Et parce que l’apprentissage d’une langue passe aussi par l’oral, les éditions Edisud vous offrent un CD avec le Manuel Pratique de Provençal Contemporain sur lequel vous pourrez écouter l’ensemble des textes, dialogues et chansons du manuel.

Un livre écrit à quatre mains par deux spécialistes de la langue provençale
Ancien élève de l’École Normale Supérieure et agrégé de grammaire, Alain Barthélemy-Vigouroux enseigne le provençal à l’IUFM de l’académie d’Aix-Marseille. Il est également inspecteur d’académie et chargé de mission académique pour l’enseignement de la langue d’oc.

Originaire de La Ciotat et spécialiste de la pratique et de l’enseignement du Provençal, Guy martin est co-auteur du « Dictionnaire de base français-provençal ». Tout au long de sa carrière il aura oeuvré pour promouvoir la langue d’Oc.

Quelques emprunts de la langue française au provençal…
Nombreux sont les mots d’origine provençale dans la langue française. Leur signification a parfois connu des évolutions avant de devenir les mots français que nous connaissons. Voici quelques-uns de ces emprunts :

  • Cadeau : dérivé de caput (tête en latin), le mot capdel désignait initialement en ancien provençal un chef ou une personne placée en tête.
  • La nouvelle a fait grand bruit, surtout à Marseille : degun figurera dans l’édition 2017 du Petit Robert. Degun s’utilise notamment dans l’expression populaire « je crains degun !» (« je ne crains personne ». Notez au passage que degun s’utilise sans négation), mais aussi au quotidien (« j’ai sonné chez lui, il y avait degun»).
  • Les mots griotte, figue, datte, auberge, ciboulette, escargot, vignoble, rossignol, ciboulette sont aussi issus du provençal.

Il en existe naturellement de nombreux autres. Mais pour l’heure, que diriez-vous d’apprendre à parler, lire et écrire le provençal ?

Longo mai !